Forum consacré à l'univers de Professeur Layton. Vous pouvez vous renseigner sur les jeux, le film, ou même discuter avec des fans ! Vous pouvez également créer et lire des créations littéraires et graphiques ! Bienvenue sur FPL !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
~ Bienvenue sur FPL, Invité ! ~
~ Nous sommes le Sam 21 Oct 2017 ~
~ Aujourd'hui, le forum a 2255 jours, il contient 1925 sujets, 142 catégories/forums et 139001 messages ! Nous sommes 258 membres et le dernier membre enregistré est louison ! ~

 

 L'ennui / La dépression / La solitude.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yumasaki
Maitre du RP
Docteur Es Memes

avatar

Masculin Age : 22
Date de naissance : 25/06/1995
Date d'inscription : 20/08/2014
Localisation : Twitter (lol ta konpri) non sinon Marseille
Emploi/loisirs : Etudiant Infirmier, Memelord
Humeur : Pécheur

MessageSujet: L'ennui / La dépression / La solitude.   Mer 3 Sep 2014 - 6:27

ALORS D'AVANCE JE PRÉVIENS. Ce sujet n'est pas là pour raconter sa vie, se victimiser, tout ça, mais pour parler sérieusement du sujet. Si vous avez des soucis dont vous voulez parler, il y a déjà des sujets sur le forum, comme "vous mais IRL", ou vous pouvez m'envoyer un message privé, je suis toujours ouvert à la discussion, et même si j'aime beaucoup parler, je sais écouter.

Ensuite, non, je ne suis ni dépressif ni déprimé. Je me suis juste dit que le sujet était intéressant.

L'ennui est le sentiment le plus humain qui existe. Tout être humain s'est déjà ennuyé au moins une fois dans sa vie. Il se peut, quelques fois, qu'on s'ennuie, et que rien ne nous plaise, que rien ne nous fasse envie. L'ennui peut parfois aussi glisser vers la dépression, quand on s'ennuie tellement que l'on en perd le goût des choses, et parfois même de la vie. Bref, je dérive du sujet.

L'ennui est pourtant un sentiment merveilleux. C'est un luxe. L'être humain a tellement réussi à combler ses besoins qu'il n'a plus besoin de chercher en permanence de quoi subvenir à ses besoins. L'humain est le seul animal à connaître la notion de TEMPS LIBRE.

L'ennui permet aussi de réfléchir. Beaucoup. Et d'apprendre. On peut réfléchir sur soi, réfléchir sur les autres, sur notre vie, nos relations, faire le point. Mais il ne faut pas s'y isoler, se renfermer dedans. L'ennui comme la solitude est un sentiment dangereux.

La solitude, c'est encore différent. Tout dépend des gens. Certaines personnes détestent être seules, l'humain étant tout de même un animal social. Cependant, d'autres le vivent très bien. J'accuserais juste ce système qui a tendance à mettre certaines personnes de coté, car, faisons face à la réalité, pour ceux ici qui passent un certain temps sur internet, il y a souvent une raison qui est : soit fuir la réalité, soit se sentir moins seul.

Bon, j'ai créé ce sujet dans un moment d'ennui justement, donc, tout ça pour dire : Vous arrive-t-il de vous ennuyer ? (Oui, évidemment). Que faites-vous quand vous vous ennuyez ? Appréciez-vous l'ennui ? En retirez-vous quelque chose ? Que pensez-vous (rapidement) de la dépression ?

Je vais maintenant me répondre à moi-même, bonjour la schizophrénie.

Alors, oui, je pense passer un bon quart/tiers de mon temps à m'ennuyer.

Actuellement, je m'ennuyais, puis j'ai lancé ça :

Spoiler:
 

(Je vous conseille d'ailleurs l'album de fuzati, et du klub des loosers, c'est vraiment du bon).

et j'ai commencé à écrire ce sujet.

Il m'arrive parfois d'apprécier l'ennui et la solitude aussi. Être seul et s'ennuyer permet de réfléchir, comme je le disais avant, ce qui est bénéfique. Ca peut aussi permettre de se relaxer, et de s'éloigner de tout le reste. Ne rien faire peut avoir du bon. Encore une fois, il faut éviter de s'y enliser, mais pourquoi pas.

Je suis entouré par la dépression. J'ai beaucoup d'amis dépressifs, que j'essaie en permanence de soutenir, ce qui est fatigant. En effet, quelqu'un de dépressif est quelqu'un qui se déprécie beaucoup, et qu'il faut en permanence rassurer. Mais je n'y ai jamais été confronté personnellement, n'ai jamais été vraiment dépressif, des petites déprimes passagères par ci par là, mais rien de bien méchant.


PS : Pour parler rapidement du suicide, qui est pour beaucoup la """suite logique""" de la dépression, ma réponse est : non. Ce n'est pas la suite logique. Aucune situation n'est irrattrapable. Concrètement, quand est-ce-que quelqu'un peut être poussé au suicide ? Quand la souffrance et la douleur qu'il ressent est supérieure à sa capacité à supporter cette même souffrance, cette même douleur. Il ne faut jamais prendre quelqu'un qui menace de se suicider à la légère, les pire choses à dire étant : "Personne ne se suicide pour si peu"/"J'ai connu pire, ta souffrance n'est rien par rapport à la mienne". Répétez le après que la personne soit passée de l'autre coté, tiens. Une menace de suicide est souvent un appel à l'aide. Un suicide ? Non assistance à personne en danger.

Voilà, il est très tard donc j'ai surement dit beaucoup de conneries, je suis fatigué donc je m'excuse pour mes fautes d'orthographes éventuelles et mes contre-sens, j'ai trop la flemme de me relire. Donc désolé si ce que je dis ne vous évoque rien, mais ce qui fait sens pour moi à 6h du matin après une nuit blanche n'en fera peut-être pas pour vous à 16h o/

Voilà, hésitez pas à me répondre, et à poster votre avis ! (C'est un peu le concept d'un débat en fait...)

Yumasaki off, cya folks !

__________________________________________________________________________________


Voir le profil de l'utilisateur
Ewilan.
Membre habitué(e)
avatar

Féminin Age : 20
Date de naissance : 19/03/1997
Date d'inscription : 08/12/2012
Localisation : In your ass.
Emploi/loisirs : LES SIIIIIIIIIIIMS et world of tanks. yolo

MessageSujet: Re: L'ennui / La dépression / La solitude.   Mer 3 Sep 2014 - 13:18

Yuma a écrit:
Bon, j'ai créé ce sujet dans un moment d'ennui justement, donc, tout ça pour dire : Vous arrive-t-il de vous ennuyer ? (Oui, évidemment). Que faites-vous quand vous vous ennuyez ? Appréciez-vous l'ennui ? En retirez-vous quelque chose ? Que pensez-vous (rapidement) de la dépression ?

Permets-moi de diminuer ton pseudo en "Yuma" j'ai eu la flemme de tout marquer, et au moins ça fait un surnom. :p

je ne sais pas comment commencer, donc je vais répondre aux questions que tu as poser, ça va m'aider.

Comme tu le dis, oui il m'arrive de m'ennuyer. Surtout quand je suis malade, mais c'est une autre histoire, mais personnellement, quand je suis malade je n'ai envie de RIEN. Genre je regarde des émissions à la tv que j'aurai jamais eu l'envie de regarder en bon état. Et même, quelques fois je n'ai ni envie de regarder la tv, ni jouer, ni lire, ni me promener. C'est super embêtant comme situation et ressentie, car j'ai l'ennuie de tout ! Je déteste ça.
Sinon je m'ennuie pas aussi souvent que ça. Je suis régulièrement sur l'ordinateur à jouer à des jeux en ligne, ou jeux vidéos et donc mes journées passent assez vites. Ou alors je sors avec des potes. Donc à vrai dire,l'ennuie fait quand même rarement partie de moi,même si je l'ai déjà côtoyer. En gros, ça dépend de mon état d'esprit. Si je suis contente, je ne ressens pas l'ennuie, je trouve des choses avec quoi m'occuper. Si je suis pas contente ou triste, je m'ennuie. Je n'ai goût à rien et c'est là que mon ennui commence. Mais bon, je pense que c'est comme ça pour la majorité des personnes.

Quand je m'ennuie, je rumine. J'écoute de la musique et je pense à tout et rien. Ou je me mets devant une émission à la tv, souvent complètement niouk, et je tue le temps..à rien faire d'intéressant.

Je déteste l'ennui. Je trouve cela tellement énervant. D'ailleurs le fait de m'ennuyer m'énerve. Je trouve que je me sens mal quand je m'ennui. Fin j'suis pas comme d'habitude. J'suis lassée, blasée.

J'en retire rien de bien positif. Souvent je pense qu'à des choses négatives. Et donc j'en ressors moins gaie qu'avant,voir triste. Je rumine souvent mes erreurs, ou ma situation d'un côté triste. Bref, l'ennui de m'apporte rien du tout à part une perte de temps et d'humeur!

Pour la solitude, personnellement j'ai besoin de mes petits moments où je me retrouve avec moi-même. ça m'aide à faire le vide, à mieux comprendre ce qui se passe en ce moment dans ma vie. Permet d'avoir du recul sur certaine situation et donc de mieux les contrôler. Vraiment j'ai besoin de solitude par moment. C'est comme une bouffée d'air frais, un nouveau souffle. Une façon de mieux aborder la vie à nouveau et repartir sur de bonnes bases.
Mais sinon en dehors de ça je ne suis pas quelqu'un de solitaire. J'aime côtoyer des personnes, je suis souvent avec mes amis, pas de soucis de ce côté.

Je suis d'accord avec toi quand tu parles des gens qui sont dépressifs. J'ai côtoyé une personne dépressive et vraiment c'est dur à supporter du point de vue mentale. On est souvent à se dire qu'on arrive pas à rendre ses gens heureux, qu'on ne leur apporte pas grand chose vu que leur état empire presque. Un jour il peut aller un peu mieux,on se dit " Youpi,j'suis sur la bonne voie!" et hop un autre jour il redevient comme avant,voir pire à cause de quelque chose qui s'est mal passée..voir de rien quelques fois. Je me demande même si nous, on peut réellement aider quelqu'un de dépressif. Ils ont besoin d'un suivi, d'un traitement. On ne peut rien faire, on n'ai pas qualifié pour cela. Quand la dépression est vraiment accentuée. On peut simplement garder un oeil sur eux. Essayer de les comprendre et dire qu'on est là pour les épauler. Mais les guérir,c'est pas vraiment faisable. Une petite dépression passagère,si, c'est " facile" à " guérir". On leur dit de sortir se promener, on les amène au ciné, on leur change les idées quoi. Mais une vraie dépression,c'est beaucoup plus compliquée. Et même on peut perdre tout espoir en la personne, car ces personnes se referment complètement sur elle-même et donc il est difficile de contrer leurs idées, de leur faire voir un monde meilleur tellement ils sont dans leur monde à eux, sombre et triste. Et qu'ils ne se voient surtout pas en sortir,car ils s'interdisent presque le bonheur. Pour eux,le bonheur n'est pas fait pour eux. Alors que le bonheur est au bout des doigts de toutes personnes sachant le discerner.

__________________________________________________________________________________



"Je suis de ceux que la foule rassure, on ne peut être rien que parmi des milliers."


Merci Edo' pour ce joli kit, t'es adorable♥️

Il s'invite quand on ne l'attend pas
Quand on y croit, il s'enfuit déjà
Frère qui un jour y goûta
Jamais plus tu ne guériras

Il nous laisse vide
Et plus mort que vivant
C'est lui qui décide
On ne fait que semblant
Lui, choisit ses tours
Et ses va et ses vient
Ainsi fait l'amour
Et l'on n'y peut rien
JJG.
Voir le profil de l'utilisateur
Yumasaki
Maitre du RP
Docteur Es Memes

avatar

Masculin Age : 22
Date de naissance : 25/06/1995
Date d'inscription : 20/08/2014
Localisation : Twitter (lol ta konpri) non sinon Marseille
Emploi/loisirs : Etudiant Infirmier, Memelord
Humeur : Pécheur

MessageSujet: Re: L'ennui / La dépression / La solitude.   Mer 3 Sep 2014 - 14:55

Ewilan a écrit:
Permets-moi de diminuer ton pseudo en "Yuma" j'ai eu la flemme de tout marquer, et au moins ça fait un surnom. :p

Aucun souci o/ Tout le monde ici m'appelle Yuma t'fasson. 'fin tu peux aussi m’appeler Loen d'ailleurs.

Ewilan a écrit:
Et même on peut perdre tout espoir en la personne, car ces personnes se referment complètement sur elle-même et donc il est difficile de contrer leurs idées, de leur faire voir un monde meilleur tellement ils sont dans leur monde à eux, sombre et triste. Et qu'ils ne se voient surtout pas en sortir,car ils s'interdisent presque le bonheur. Pour eux,le bonheur n'est pas fait pour eux. Alors que le bonheur est au bout des doigts de toutes personnes sachant le discerner.

Très intéressant, ça, donc je vais rebondir dessus.

En effet, quelqu'un de dépressif peut en arriver à un stade ou il faut laisser faire un professionnel. La dépression est une MALADIE (j'ai failli le mettre en taille 40 pour bien affirmer ce que je dis) qui doit être TRAITEE. 'Faut pas prendre ça à la légère. C'est pas comme si ça "passait avec le temps". Des fois ça passe juste pas, et faut prendre le problème en profondeur.

Pour le reste, j'ai pas grand chose à dire, pour ce que tu as dit sur l'ennui, bah... C'est ce que les gens ressentent en général quand ils s'ennuient, oui. Par contre, tu penses vraiment rien en retirer ?


__________________________________________________________________________________


Voir le profil de l'utilisateur
Rintaro
Essayiste de FPL.
avatar

Féminin Age : 19
Date de naissance : 21/10/1998
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Si tu es celui qui m'a foutu 99 avertos, je sais qui tu es, je te retrouverai, et je te tuerai.
Emploi/loisirs : en tête à tête avec ta mère
Humeur : THIS IS MY PERSONA, SECRET LOVER

MessageSujet: Re: L'ennui / La dépression / La solitude.   Mer 3 Sep 2014 - 15:46

Oulà, on sent que l'auteur en question est inspiré par l'ennui-même. :') Bref, je crois que je vais me contenter de répondre aux questions que tu as soulevées comme le sujet est large. Je vais reprendre le système /b/tard tiens, parce que c'est classe mine de rien wallah trikitez pas svp.

> C'est une question personnelle, mais de toute évidence, oui. Cependant, il y a des nuances. Toujours. Quand on éprouve de l'ennui, on pense de prime abord au fait de ne... rien faire, justement, n'avoir aucune activité intellectuelle et/ou physique sous la main. Pour ma part, j'entends par là un manque de désir total (cc kinzo). Je suis d'accord que c'est un véritable luxe; certaines personnes ne peuvent se le permettre, c'est la douleur de ceux qui n'ont pas ce qu'ils veulent mais surtout qui ont déjà tout ce qu'ils souhaitent. Néanmoins. Il y a d'autres cas dans lesquels on s'ennuie tout aussi bien, mais où on est en pleine action, je ferai référence à un endroit bien connu de tous pour cet exemple. Toutefois il y a en a bien d'autres, en passant par le travail, ou je ne sais quoi encore... Ensuite, la lassitude, elle n'est pas que mentale, elle s'exprime aussi différemment. De plus, elle peut être plus longue qu'un bref moment, qu'une journée, qu'une semaine, pour perdurer et devenir parfois un comportement  - un manque d'intérêt général en somme, ou pour quelque chose en particulier, qui se prolonge en somme, mais c'est un autre domaine qu'on aborde là. Enfin bref, voilà pour le premier point.

> Quand je m'ennuie, j'écris. Ou je dessine des OCs. Ou lis. C'est bête mais efficace. Ou alors je réfléchis, c'est encore plus pratique et moins fatiguant en fait, ça peut être sur n'importe quel sujet ou alors continuer des scénarios dans ma tête. Et penser à l'avenir aussi, en considérant nombre de scénarios possibles, ce qui finit souvent en matière de déprime et d'anxiété, et ç'a du bon comme du mauvais - c'est ce que l'on me reproche souvent... Alors je serais tentée de prétendre que je ne m'ennuie jamais, sauf lorsqu'on m'oblige à faire quelque chose - mais encore une fois, une petite différence : ça ne m'agite guère mais me fait bouger, mais en même temps une partie de moi se dégoûte de le faire. Grosso modo, c'est ennuyeux et pas ennuyeux à la fois, c'est contradictoire, mais imaginez juste votre corps réveillé tel une machine et pas votre esprit, quoi. C'est ce que je déteste, j'ai l'impression des fois d'exister sans vivre, que peu de choses ont de saveur. Je sais, c'est arrogant de dire cela, mais je ne pouvais pas m'en empêcher. :')

Pour ces raisons, j'avoue que j'ai un peu de mal à définir l'ennui. Oui, c'est certain qu'il nous aide à nous construire, à douter, à avancer malgré nous de ce fait. Personnellement, ça m'apporte beaucoup aussi, quand je n'ai que la pensée pour refuge.  Mais quand l'ennui est quotidien, on l'oublie presque, cependant on est conscient par moments qu'il est bel et bien existant. Et c'est un peu dur de s'en rappeler, du coup, haha. Sinon, c'est tout ce que j'ai à dire dessus pour l'instant.

> La dépression... il faut la différencier de sa forme extrême, en effet. C'est un cercle vicieux. Ne rien convoiter, ne pas attendre de lendemain, c'est le contraire de la vie [/ah ouais rien que ça], à mes yeux. Il y a besoin d'écoute, de temps, bref on connaît le discours mais ce n'est pas toujours simple à appliquer. C'est toxique de s'isoler longtemps avec des pensées négatives, je trouve. Elle n'est pas non plus forcément extériorisée, je pense. Il y a des hauts, comme des bas, bref pas de généralisation mais c'est souvent un chemin sinueux, 'faut avoir de sacrés nerfs. Je suis globalement d'accord avec vos avis là-dessus d'ailleurs, je suppose. D'un point de vue personnel... Ça touche en particulier ma famille maternelle, mais je ne voudrais pas en parler. Voilà, c'est tout, j'ai un peu honte mais c'était le petit pavé de la semaine ou pas.

__________________________________________________________________________________


DISOWN THE KIDS 
INTO TEARS OF YOUR PRIORITY
Voir le profil de l'utilisateur
Yumasaki
Maitre du RP
Docteur Es Memes

avatar

Masculin Age : 22
Date de naissance : 25/06/1995
Date d'inscription : 20/08/2014
Localisation : Twitter (lol ta konpri) non sinon Marseille
Emploi/loisirs : Etudiant Infirmier, Memelord
Humeur : Pécheur

MessageSujet: Re: L'ennui / La dépression / La solitude.   Mer 3 Sep 2014 - 16:02

C'est très beau, tout ça. J'ai pas grand chose à ajouter mais si quelqu'un veut réagir à ce que Rinta a dit, qu'il le fasse o/

J'aurais juste à dire que je partage ton avis sur a peu près tout.

__________________________________________________________________________________


Voir le profil de l'utilisateur
Ace/Maximilien
Nénuphar volant
Mygale dansante
avatar

Masculin Age : 19
Date de naissance : 25/12/1997
Date d'inscription : 23/08/2013
Localisation : Le comité de Salut public.
Emploi/loisirs : Membre du Club des Jacobins.
Humeur : "Il faut rendre toute son autorité à la Convention nationale !"

MessageSujet: Re: L'ennui / La dépression / La solitude.   Mer 3 Sep 2014 - 17:17


__________________________________________________________________________________


"Rien n'est juste que ce qui est honnête ; rien n'est utile que ce qui est juste", Maximilien de Robespierre.
Voir le profil de l'utilisateur
Ewie Juurya Dove.
*Ushuu Hime* #Bloody Witch#
Partenaire officielle d'Izaya
avatar

Féminin Age : 18
Date de naissance : 05/07/1999
Date d'inscription : 09/08/2013
Localisation : Devant le gameboard de Juurya mwahaha °^°
Emploi/loisirs : J'aime embêter les ptits humains en buvant du JDP avec Iza!! Emplois actuels et/ou passés: Chef de file des homonumbers, amante de Clive, idôlatrice d'Izaya, disciple de Livaï et élève de Beato.
Humeur : It's a beautiful day outside ~

MessageSujet: Re: L'ennui / La dépression / La solitude.   Mer 3 Sep 2014 - 18:12

Yuma a écrit:
Vous arrive-t-il de vous ennuyer ? (Oui, évidemment). Que faites-vous quand vous vous ennuyez ? Appréciez-vous l'ennui ? En retirez-vous quelque chose ? Que pensez-vous (rapidement) de la dépression ?

J'aime les questions bien précises, ça facilite la construction du pavé :')

Ewilan j'ai lu le tien aussi en passant et j'ai remarqué qu'on fonctionnait un peu pareil sur certains points ^^

Les moments où je m'ennuie sont les grandes vacances, surtout à la plage, voici c'est dit x'D Glander en plein soleil pendant trois heures et demi alors qu'on peut pas se baigner, je ne vois pas l'intérêt >.< Cette année heureusement, je n'ai pas eu le loisir de m'ennuyer chez moi, puisque j'avais le forum et que je me levais très tard. Et une fois que la pendule indiquait 20h, je me rendais compte que j'avais passé la journée à checker des messages, faire des fiches cultures ou regarder des vidéos sur Youtube oO
Et pour répondre à une question qui n'est pas venue, je ne m'ennuie JAMAIS en cours. Ma réussite scolaire dépend presque uniquement de mon écoute, de plus je suis quelqu'un qui s'intéresse très facilement à ce que dit un prof même s'il raconte sa life, si j'ai fini le travail je dessine. Par contre, pendant la pause du manger l'an dernier, je me faisais souvent chier avec ma bande x'D
...
Je suis en train de me demander si je raconte pas trop ma vie...
BREF.
Je n'aime pas trop l'ennui. Je suis incapable de ne penser à rien, je ne pense d'ailleurs pas que ce soit possible, mais quand j'ai un moment de libre, j'invente toujours une histoire dans ma tête parfois même en regardant un film -genre que se passerait-il si Clive viendrait sonner à ma porte à cet instant précis- et oh! le film est déjà fini oO Je dois faire quelque chose, ne serait-ce que réfléchir, je pète un câble sinon. Ma mère dit que je passe mes journées enfermée dans ma chambre à ne rien faire, mais c'est faux. Je fais des choses, sauf que pour elle, ça n'a aucun intérêt. Quand je m'ennuie, je lis, j'écris, je dessine ou je joue à la DS, même si des fois ça me soûle très vite et que je n'ai envie de rien... mais cela n'arrive vraiment très rarement car depuis que je suis inscrite sur le forum j'ai toujours quelque chose à faire, sans pour autant me mettre la pression pour ça, donc c'est bien.

Concernant la dépression, je ne sais pas trop quoi dire là-dessus... d'un côté je pense que certaines personnes se montent le bourrichon un peu trop vite en se qualifiant de dépressif juste parce qu'un jour ils se sont dit que ce serait chouette de sauter par la fenêtre de leur appartement au 2e étage (j'en atteste moi-même, c'est une question existentielle Oo). Mais d'un autre côté, c'est quelque chose qu'il ne faut vraiment pas prendre à la légère parce qu'une fois qu'on est engrangé dedans, c'est dur de s'en rendre compte et de s'en sortir. Je n'ai jamais connu de gens dépressif mais étant moi-même quelqu'un qui a une mentalité assez faible par moment et assez influençable (si je suis dans un mauvais jour, le moindre petit évènement déclenchera des réactions très vives et contradictoires), je ne pense pas avoir un esprit assez fort pour supporter quelqu'un de dépressif (supporter dans le genre encourager hein), sauf cas exceptionnel comme ma meilleure amie qui en a vu des vertes et des pas mûres avec moi de ce côté-là. Je pense qu'il faut vraiment avoir des nerfs d'acier pour pouvoir côtoyer quelqu'un en dépression sans se laisser influencer et lui remonter le moral.

Juste une petite parenthèse sur le suicide... je vais être franche, l'an dernier, j'y ai souvent pensé, à titre de probabilité. J'avais l'impression d'avoir perdu goût à la vie, y avait plus grand-chose qui me mettait en mode euphorie, j'avais l'impression que les journées au collège étaient toujours les mêmes et c'était très chiant. Je dis que j'en avais l'impression parce que je sais pas si c'était vrai ou pas, ça dépend de quel côté on se place. Alors bon... une fois j'y ai fait allusion, on se disputait un peu ma meilleure amie et moi, j'en avais marre... je suis partie sans dire au revoir... et puis elle m'a appelée plein plein plein de fois sur mon portable et a pas arrêté jusqu'à ce que je décroche x'D
Après je me suis rendue compte que je réagissais vraiment comme une égoïste gâtée parce que ma vie n'a vraiment pas de quoi pleurer. Brefouille, la petite parenthèse fait quand même 8 lignes :')

La SOLITUDE °^° J'aime ce mot. Je suis quelqu'un de très solitaire, ceux qui ont lu mes pavés de racontage de vie le savent, j'ai pas besoin d'être très entourée pour être à l'aise, c'est même plutôt l'inverse. Je suis assez fermée à ceux que je connais depuis longtemps alors qu'au yeux des gens que je viens de rencontrer, j'ai souvent l'air d'une personne assez ouverte (paradoxe paradoxe). L'an dernier les gens de ma classe se rejoignaient souvent au parc à côté du collège, j'avais pas envie, je les voyais depuis 4 ans donc voilà, deux heures de plus non merci :') traîner en ville est pour moi la définition même de ne rien foutre (sauf si on mange une glace, là c'est bien °^°) j'y vais que quand j'ai vraiment un truc à faire (un livre à acheter, une offre Yves Rocher ou la médiathèque qui me demande de rendre les 11 livres que j'ai emprunté). Mais je dévie un peu du sujet je crois... bref. J'aime pas sortir. Je suis comme mon père, le concept de vie sociale m'est un peu étranger et je ressens pas le besoin de voir tout le temps les gens, quand ma meilleure amie m'a appelée tout à l'heure pour savoir si elle pouvait passer alors qu'on s'était vues ce matin, ça m'a laissée avec un gros WTF sur le front. Mais encore une fois, elle est l'exception de tout. J'aime pas inviter les gens chez moi aussi, parce que j'habite un appart et j'ai toujours peur qu'on s'ennui, je vois jamais ce qu'on pourrait faire à deux là-dedans. Etant fille unique aussi, j'ai depuis longtemps appris à me suffire à moi-même.
Evidemment, ça m'a souvent joué des tours, cet amour de la solitude. Parfois j'aimerai bien savoir comment j'en suis arrivée là et comment l'éviter, même si ça construit la personne que je suis... ma meilleure amie a mis le doigt dessus en me disant "C'est depuis fin décembre 2012 que t'est comme ça..." #comprendraquipourra
C'est un truc que je regrette parfois même si globalement je m'y adapte très bien.
Par exemple, elle m'a pas invitée à aller voir un film avec elle parce qu'elle pensait que je voudrait pas, ou hier, quand elle est allée au parc avec les gens de notre ancienne classe dont une qui partait aujourd'hui, elle a pas non plus insisté pour que je vienne (si j'avais su que c'était CETTE Pauline et pas l'autre, je serais venue x'D). Y a aussi le fait que j'aime ma chambre, ma cuisine, mon salon et mes toilettes (no coment) et que je peux très bien y passer des jours sans sortir ni m'ennuyer. Heureusement qu'y le lycée pour me sortir, j'ai envie de dire x'D
Voilà voilà, j'aime la solitude, mais je pense profiter de cette rentrée au lycée pour approfondir mes relations avec les filles que j'avais déjà croisé et ne pas trop laisser transparaître ce caractère solitaire.

... je suis quasiment SURE d'avoir fait du HS 8D Pardon à Yuma si c'est le cas.

__________________________________________________________________________________


~
#Undertale

On days like these, kids like you
Should be burning in hell



#La Plume d'Ewie.
#Professeur Layton dans l'Entre-Mondes (FINI)
#Galerie en vrac d'Ewie.
#PLEEM: Crossover
02/12-Partie 3 [II] en ligne


~Ewie sur Yuyutube~
Voir le profil de l'utilisateur
Yumasaki
Maitre du RP
Docteur Es Memes

avatar

Masculin Age : 22
Date de naissance : 25/06/1995
Date d'inscription : 20/08/2014
Localisation : Twitter (lol ta konpri) non sinon Marseille
Emploi/loisirs : Etudiant Infirmier, Memelord
Humeur : Pécheur

MessageSujet: Re: L'ennui / La dépression / La solitude.   Mer 3 Sep 2014 - 20:00

Non, aucun souci o/ C'est bien d'avoir quelques avis différents o/ (même si t'as écrit un bon gros pavé)
Bon, c'était un peu hors sujet, mais je vois ce que tu veux dire. Donc pour toi s'ennuyer c'est se balader dans la ville sans but précis... Mouais. Pas vraiment. Moi j'aime bien, ça me permet de réfléchir, et de me dégourdir les jambes.

__________________________________________________________________________________


Voir le profil de l'utilisateur
Ewilan.
Membre habitué(e)
avatar

Féminin Age : 20
Date de naissance : 19/03/1997
Date d'inscription : 08/12/2012
Localisation : In your ass.
Emploi/loisirs : LES SIIIIIIIIIIIMS et world of tanks. yolo

MessageSujet: Re: L'ennui / La dépression / La solitude.   Mer 3 Sep 2014 - 20:19

Ewie a écrit:
Les moments où je m'ennuie sont les grandes vacances, surtout à la plage, voici c'est dit x'D Glander en plein soleil pendant trois heures et demi alors qu'on peut pas se baigner, je ne vois pas l'intérêt >.<

Pourquoi tu ne te baignes pas :o? Et moi j'apporte un livre,comme ça je bronze..et je lis un livre que j'aime :D Ou amène un baladeur MP3 truc du genre !

Ewie a écrit:
Juste une petite parenthèse sur le suicide... je vais être franche, l'an dernier, j'y ai souvent pensé, à titre de probabilité. J'avais l'impression d'avoir perdu goût à la vie, y avait plus grand-chose qui me mettait en mode euphorie, j'avais l'impression que les journées au collège étaient toujours les mêmes et c'était très chiant

Je pense que y'a plus d'adolescents qu'on pensent qui réfléchissent à cet acte. Souvent, ils y réfléchissent alors qu'ils ne sont pas les plus malheureux à plaindre, ça dépend à vrai dire. mais je pense que l'adolescence n'arrange rien, c'est pour cela que nombreux y pensent. Les hormones, trop de changements au-niveau de tout, on s'y perd, bref. Je comprends ce que tu dis. Smile

Ewie a écrit:
J'aime pas inviter les gens chez moi aussi, parce que j'habite un appart et j'ai toujours peur qu'on s'ennui, je vois jamais ce qu'on pourrait faire à deux là-dedans. Etant fille unique aussi, j'ai depuis longtemps appris à me suffire à moi-même.

Je suis exactement comme toi là, c'est vrai! Smile

Yuma a écrit:
C'est ce que les gens ressentent en général quand ils s'ennuient, oui. Par contre, tu penses vraiment rien en retirer ?
Non vraiment, comme je l'ai déjà dit, l'ennui est une perte de temps pour moi. Wink

__________________________________________________________________________________



"Je suis de ceux que la foule rassure, on ne peut être rien que parmi des milliers."


Merci Edo' pour ce joli kit, t'es adorable♥️

Il s'invite quand on ne l'attend pas
Quand on y croit, il s'enfuit déjà
Frère qui un jour y goûta
Jamais plus tu ne guériras

Il nous laisse vide
Et plus mort que vivant
C'est lui qui décide
On ne fait que semblant
Lui, choisit ses tours
Et ses va et ses vient
Ainsi fait l'amour
Et l'on n'y peut rien
JJG.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ennui / La dépression / La solitude.   

 

L'ennui / La dépression / La solitude.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Professeur Layton :: Général :: Débats-